Anti-inflammatoire : découvrir des solutions naturelles qui fonctionnent

Les anti-inflammatoires font partie des médicaments les plus utilisés dans la pharmacopée moderne. On les classe généralement en deux grandes catégories, les anti-inflammatoires stéroïdiens (également appelés corticoïdes) et les non-stéroïdiens (plus connus sous l’acronyme de AINS). Pour éviter les substances synthétiques utilisées dans ces différents médicaments, de plus en plus de personnes se tournent vers des anti-inflammatoires d’origine naturelle.

À quel moment prendre un anti-inflammatoire ?

Un anti-inflammatoire peut être envisagé dans une multitude de cas, souvent des troubles assez bénins. Leur point commun est de donner lieu à une irritation : on peut donc penser aux douleurs musculaires en tous genres mais également à des troubles courants comme les maux de dents par exemple. Une inflammation se caractérise à travers 4 symptômes principaux, qui sont :

    • Une rougeur ou un changement de couleur au niveau de la peau.

    • Un gonflement de la zone enflammée, on parle aussi de tuméfaction.

    • Un sentiment de douleur et d’inconfort.

    • Une sensation de chaleur anormale.

Dans ces cas précis, la prise d’un anti-inflammatoire peut être utile. Néanmoins, pour éviter les traitements médicamenteux classiques, il est également possible de se tourner vers des anti-inflammatoires d’origine naturelle.

Les solutions naturelles à envisager

Pour faire face à une inflammation, certaines solutions naturelles existent. Parmi celles-ci, on peut évoquer :

    • L’huile essentielle de laurier : avec de puissantes propriétés antalgiques, le laurier présente aussi l’intérêt de détenir de réelles propriétés anti-inflammatoires. Conseillé dans le traitement de douleurs musculaires et articulaires, l’huile essentielle de laurier peut être consommée de plusieurs manières. À très faible dose, elle peut être jointe en complément à certains aliments comme le miel mais elle peut également être utilisée en versant quelques gouttes dans votre bain.

    • Le Curcuma : le curcuma est certainement l’un des plus puissants anti-inflammatoires naturels, en plus de ces autres bénéfices pour la santé, largement mis à profit par la culture indienne par exemple. Son champ d’action anti-inflammatoire est large et de nombreuses études évoquent des soulagements concernant les tendinites, rhumatismes ou bien encore les névralgies.

    • Le Cannabidiol : cette substance active issue de la fleur de cannabis (à ne pas confondre avec le THC, totalement interdit par la loi) est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires notoires. Consommée sous forme alimentaire à l’aide de tisanes notamment, l’huile de CBD est particulièrement efficace pour les inflammations internes, notamment d’ordre intestinal. Elle est également consommée pour traiter et prévenir de nombreux autres troubles, comme les crises d’anxiété ou de stress.

Comme on peut le voir, au delà des solutions médicamenteuses classiques pour traiter vos inflammations bénignes, un certain nombre de solutions naturelles peuvent s’offrir à vous, pour des résultats comparables. Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et nous vous conseillons de rechercher la solution naturelle la plus adaptée à votre inflammation, chaque plante ayant ses propriétés propres.