Quels sont les bienfaits de l’hypnose ?

Depuis quelques années, l’hypnose connait un réel engouement. De plus en plus de praticiens ouvrent leurs cabinets et même les hôpitaux intègrent l’hypnose en accompagnement thérapeutique. Plus étonnant encore, on utilise l’hypnose pour remplacer l’anesthésie dans certaines opérations chirurgicales ! Alors qu’est que l’hypnose exactement ?

Un peu d’histoire…

Le mot hypnose vient du grec « hupnos » qui veut dire sommeil et serait une pratique qui remonte à la nuit des temps, on a en effet trouvé des descriptions de méthodes hypnotiques chez les Sumériens et les Égyptiens. L’hypnose ne consiste cependant pas à endormir les gens, mais à les amener à un état de conscience modifiée. Le premier docteur français à avoir étudié et utilisé l’hypnose est le neurologue J-M. Charcot, il a lui-même initié le célèbre psychanalyste Sigmund Freud à cette pratique. Ce dernier l’utilisera ensuite au cours de ses séances de psychanalyse avec ses patients. Plus proche de nous, la méthode ericksonienne a été développée au début du vingtième siècle par Milton Erickson, connu pour être l’initiateur des thérapies brèves. Rendez-vous sur la plateforme https://hypnosessentiel.fr pour en savoir davantage.

Comment ça marche ?

L’idée de l’hypnose est que : nous avons à l’intérieur de nous les ressources nécessaires pour soulager nos maux et nous libérer de nos blocages. Lors d’une séance d’hypnose, le praticien va aider la personne à accéder à son inconscient, grâce à des techniques de suggestion ou de relaxation. Dans ce nouvel état de conscience que l’on pourrait qualifier de transe, le patient, guidé par l’hypnothérapeute va explorer ses souvenirs et certaines émotions et mettre en lumière des zones de résistances ou de conflits. Ainsi ramenés à la conscience, certains événements vont pouvoir être révélés, compris et le thérapeute va être en mesure de proposer des solutions. Dans certains cas le fait de rendre conscients certains problèmes suffit à les voir disparaitre. Le praticien peut ainsi nous aider à changer des comportements (habitudes alimentaires, tabac, troubles du sommeil…) ou bien à soulager certaines douleurs.

L’hypnose dans l’avenir !

Des études récentes (INSERM) ont démontré l’efficacité de l’hypnose, notamment sur des douleurs dues au syndrome du côlon irritable, ou lors d’accouchements, mais aussi en remplacement de certaines anesthésies. L’hypnose ne soigne pas de maladies graves comme un cancer, mais elle contribue à la qualité de vie en soulageant les douleurs et en permettant d’alléger des traitements médicamenteux lourds. L’hypnose est un espoir et un soutien pour l’accompagnement thérapeutique sans effets nuisibles pour la santé.