Comment devenir orthodontiste ?

Personne ne souhaite afficher un sourire charmant avec une dentition mal alignée. C’est pour cette raison que l’orthodontie, une branche de la médecine dentaire, cherche à rétablir les positions anormales des dents et des mâchoires. Si vous voulez en savoir plus, voici un petit zoom sur ce métier !

Faire preuve de  courage et de persévérance

Si vous souhaitez vous spécialiser en orthodontie, le passage par les étapes suivantes sont obligatoires après le baccalauréat :

  • Première année d’études en médecine générale, appelée communément PACES

L’admission en deuxième année se fait par voie de concours qui se  déroule en deux phases. Dès la première phase d’admissibilité, les étudiants optent pour la spécialité « chirurgie dentaire ». C’est une concurrence assez forte car il y a un nombre de places limité et fixé annuellement par le Gouvernement pour chaque spécialité.

  • Six ans d’études en dentisterie générale

Cette longue étape comporte déjà une initiation à l’orthodontie. A la sortie, les médecins  obtiendront leur Diplôme de Chirurgien-Dentiste ou Doctorat en Chirurgie Dentaire.

Pour être qualifié d’orthodontiste, une formation complémentaire s’impose au-delà de cette phase initiale de six ans.

  • Sous réserve de réussite au concours national offert aux chirurgiens-dentistes sortants ou en exercice, trois ans d’études spécialisées en orthodontie proprement dite sont indispensables afin d’acquérir le Diplôme d’Études Spécialisées en Orthopédie Dentofaciale ou bien le Certificat d’Etudes Cliniques Spéciales Mention Orthodontie

 

En tout, il faut donc suivre dix années de formations approfondies pour devenir enfin spécialiste en orthodontie. A signaler que la durée de cette formation spécialisée peut varier de deux à quatre ans suivant le type de cursus adopté ainsi que l’organisation du rythme interne de l’établissement choisi.

 

Savourez la modernité

Exerçant à l’hôpital ou en cabinet privé, l’orthodontiste veille à la prévention des anomalies au niveau du positionnement des dents et des mâchoires. Si ces irrégularités sont déjà présentes, il cherche toujours des solutions efficaces pour empêcher leur développement et pour les rectifier.

En termes de thérapie, les soins apportés en orthodontie ne sont pas stables. Ils évoluent constammenet avec le temps et la technologie dans le but de préserver le bien-être du patient et de lui offrir un certain confort. Si vous souhaitez en savoir plus, consulter ce dentiste à Lausanne qui vous proposera des traitements orthodontiques de qualité pour satisfaire vos besoins dentaires.

L’orthodontiste et son équipe conviviale vous recevront dans un espace sain et rassurant. Avec les soins confortables et discrets fournis, votre santé bucco-dentaire sera rétablie et votre sourire brillera  à nouveau.

 

Compétences justifiées

Les problèmes d’alignement des dents et des maxillaires soignés en orthodontie peuvent être liés à l’hérédité. Dans ce cas, ce sont souvent les enfants en croissance qui en sont victimes.

De ce fait, l’orthodontiste affronte des situations plus ou moins complexes suivant les cas. Exercer ce métier requiert des qualités physiques, morales et intellectuelles. En effet, ce spécialiste doit avoir les mains habiles ainsi qu’une capacité de concentration élevée afin d’assurer des soins précis à ses clients.

En disposant des formations théoriques reçues et des expériences vécues, d’une confiance en soi et surtout des connaissances scientifiques larges et solides, il surmontera plus aisément les difficultés qui s’exposent.

Prenant en compte enfants et adultes, l’orthodontiste attribue des traitements qui peuvent être basés sur l’esthétique. Il s’agit dans ce cas  de l’orthodontie esthétique. Mais dans certains cas de l’ortho-chirurgical qui nécessitent des interventions chirurgicales, ce praticien doit collaborer avec un chirurgien.

 

Opportunités à saisir

Au niveau du marché de travail, l’orthodontie est un métier très sollicité. Du point de vue statistique en effet, la demande dépasse souvent l’offre dans ce secteur.

Actuellement, cette branche de la médecine dentaire subit des transformations. En d’autres termes, les connaissances de plus en plus poussées sur le développement cranio-facial, sur les techniques d’imagerie et sur les chirurgies plastiques et thermiques favorisent la production des moyens thérapeutiques mis en œuvre par l’orthodontiste. Cela augmente la demande ou les besoins parce que les patients aspirent à des traitements plus confortables et plus efficaces.

Cette orthodontie à la pointe, innovante et fascinante, éveillerait votre passion du métier. A noter que l’orthodontie a sa particularité en joignant l’utile à l’agréable par son double objectif :

  • Garantir le bon fonctionnement des dents et des mâchoires, et donc la santé
  • Rétablir l’esthétique de l’appareil bucco-dentaire, et donc la beauté