Quelles sont les complications liées aux greffes de cheveux artificiels ?

greffes de cheveux

La greffe de cheveu artificiel est une procédure d’implantation de cheveux dits biologiques ou semi-biologiques qui a vu le jour il Ya quelques décennies. Depuis les méthodes ont évolué et cette intervention donne des résultats de plus en plus intéressants, proches du naturel. Avant de se lancer dans l’intervention, il est essentiel pour le chirurgien de soumettre le futur patient à différents tests afin de s’assurer qu’il a les aptitudes pour subir la transplantation. Très souvent des fibres bios sont testées sur une petite zone de la tête du patient pendant environ un mois, afin d’observer s’il y a rejet par l’organisme. Vous l’aurez compris, malgré les améliorations apportées à cette procédure il n’en reste pas moins que les fibres implantées sont artificielles, et font réagir  le corps qui fait face à des substances étrangères. Cela peut se manifester par des réactions immunitaires et le rejet des fibres. Phénomène qui n’existe pas avec la greffe de cheveux normale avec Aesthetis Paris, car les cheveux du patient lui sont réimplantés et ne sont donc  pas étrangers à son organisme. Tel est le principal problème de ce type de greffes.

Quels sont les facteurs de risque pour la greffe de cheveux 

Autre difficulté rencontrée, lorsque les poils artificiels sont implantés, les plaies ne se referment pas toujours complètement, offrant des portes d’entrée de choix aux bactéries et différents microbes. En général cela aboutit à des réactions immunitaires sous forme d’inflammations ou d’infections. Si le patient souhaite subir des transplantations dans des zones au tissu dermique mince comme les tempes ou la racine frontale basse, cela doit être évité. Ces zones ne sont pas favorables aux greffes de cheveux bios fibre. Les risques d’inflammation sur la peau sont accrus, augmentant également les risques de cicatrices qui ne sont pas esthétiquement agréables à regarder. À la différence des cheveux naturels implantés lors des greffes, les fibres artificielles ne sont pas faites pour ne plus tomber, au contraire, elles enregistrent une chute moyenne de 15 à 20% par an. Il est donc souvent nécessaire de faire des transplantations régulières pour compenser ces chutes.

Les cycles de vie des cheveux bio sont différents, mais globalement on estime la durée de vie d’un cheveu bio entre 8 et 10 ans. Notons que tout dépend des réactions du corps face aux mèches artificielles, ainsi que de divers autres facteurs. Parmi les facteurs d’influence sur les cheveux, naturels comme artificiels, nous pouvons citer la chaleur, les coiffures, les produits utilisés, etc. Tous ces éléments causent des dommages aux cheveux et affectent leur cycle de vie. En cas de rejet il est préférable d’enlever les cheveux artificiels sinon cela pourrait causer plus de dommages à la peau du patient. Notons qu’une fois que la peau a été affectée, il n’est plus possible de faire une greffe de cheveux naturels au même endroit. Les greffes des cheveux bios fibre ne donnent pas des résultats aussi durables que les greffes de cheveux organiques. Au fil des années les cheveux artificiels vont tomber dégradant la chevelure du patient.