Quelles sont les conséquences du bio pour la santé

Les bienfaits d’une alimentation bio sur la santé sont multiples bien que les études pour le prouver soient assez rares. Le journal anglais Environmental Health a rendu public une longue étude scientifique sur les incidences d’une alimentation bio sur la santé. L’analyse déploie l’impact positif d’une biologique sur la santé et le bien-être. Découvrez plus de détails dans la suite de l’article.  

Le bio permet d’avoir un IMC correct

Au travers de leurs recherches, les scientifiques ont pu démontrer une baisse de 31% de l’obésité  chez les individus qui se nourrissaient avec des produits issus de l’agriculture biologique.

Le bio protège de la toxicité des pesticides

Ce n’est plus un secret pour personne.  Les consommateurs de produits bios sont moins exposés aux pesticides. N’oublions pas que forte exposition aux pesticides est un danger pour la santé. Les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants sont les plus exposés. Chaque année,  les urgences des hôpitaux de France accueillent des milliers de cas d’intoxication au pesticide.

Le bio favorise le développement cognitif de l’enfant

Les études épidémiologiques ont prouvé que les produits issus l’agriculture agricole conventionnelle influence négativement le  développement cognitif de l’enfant. Les pesticides influence négativement le cerveau des bébés. Une exposition aux insecticides organophosphorés produit aussi des effets néfastes pendant la grossesse. En consommant bio,  votre enfant et vous ne courrez aucun risque.

Le bio protège votre système neurologique

Les recherches  ont prouvé que le QI et les mémoires de travail des personnes consommant du bio sont largement plus importants que pour les autres. Les insecticides agissent sur le système nerveux et ont plusieurs effets dangereux sur la santé. Les herbicides et les fongicides  sont aussi très dangereux pour le système nerveux.

Le bio réduit votre résistance aux antibiotiques  

Les techniques de production de l’agriculture conventionnelle utilisent abusivement des antibiotiques sur les animaux. En absorbant ces  antibiotiques dans les viandes, les consommateurs développent une résistance aux antibiotiques. Dans le cadre de l’élevage biologique les animaux ne reçoivent pas antibiotiques à titre préventif.

Le bio réduit  les risques de développer des maladies chroniques

Consommer des produits bios réduit les risques d’avoir des maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires.  Les produits laitiers bios contiennent plus d’Oméga -3 et des acides gras qui protègent le système cardiovasculaire. L’absence de pesticides n’expose pas le consommateur aux maladies graves comme la maladie de Parkinson et certains cancers.