Comment empêcher les réveils nocturnes ?

Tout le monde connaîtra un jour un réveil nocturne. Alors que vous dormiez profondément, vous vous retrouvez d’un coup éveillé. Le sommeil peut mettre un certain temps à revenir. Ainsi, le lendemain, vous vous sentez fatigué et vous n’êtes pas forcément de bonne humeur. En moyenne, une personne se réveille 5 fois par nuit. Souvent, vous ne vous en rappelez même plus. Mais si le problème persiste et que vous vous réveillez toujours aux mêmes heures, il faut peut-être penser à agir pour votre bien-être.

Les médicaments

Si vous avez tout tenté pour éviter les réveils nocturnes et que ces derniers ont des conséquences sur votre quotidien, vous pouvez prendre un medicament pour dormir. Il est possible d’en trouver en pharmacie sans ordonnance, mais il est préférable de demander l’avis d’un professionnel de la santé. Attention, le medicament pour dormir doit être la dernière solution à envisager. Ce n’est pas anodin de prendre des somnifères. De plus, cela va résoudre le problème sur le court terme, mais ce n’est en aucun cas un traitement efficace sur le long terme. Au contraire, les somnifères peuvent avoir des répercussions sur votre santé en provocant des troubles rénaux, une dépendance et de l’apnée du sommeil.

Avoir une chambre calme et aérée

L’environnement dans lequel vous dormez peut jouer un rôle sur les réveils nocturnes. En effet, la qualité du sommeil n’est pas la même dans un endroit bruyant que dans un endroit calme. Ne négligez pas votre literie. Vous devez être confortablement installé dans votre lit. Vos draps doivent être propres. De même, le sommier ne doit pas grincer. Le matelas doit être suffisamment ferme pour ne pas vous donner mal au dos. Il est fréquent que des personnes se réveillent à cause d’un sommier faisant du bruit ou d’un matelas qui s’affaisse et donne mal au dos.
Évitez la décoration trop chargée et les couleurs voyantes. Votre chambre doit être la plus neutre possible pour que vous puissiez vous y sentir bien. Cette pièce ne doit être réservée qu’à votre sommeil. La température peut avoir un impact sur la qualité de votre sommeil. L’hiver, il peut être tentant de mettre le radiateur à fond dans la chambre. Or, la nuit, le corps se met en veille et cela ne peut se faire qu’à une température oscillant entre 16 et 20 degrés. N’oubliez pas d’aérer votre chambre tous les matins pour renouveler l’air et purifier l’environnement. De plus, faites le ménage au moins une fois par semaine pour dépoussiérer et assainir la pièce.

Mettre en place une routine

Cela peut sembler anodin, mais le corps humain a besoin d’une routine pour se repérer dans le temps. Si vous avez tendance à vous exciter avant le moment de vous coucher ou que vous vous couchez à des heures différentes tous les soirs, votre corps va se dérégler. Ainsi, essayez de toujours vous mettre au lit à la même heure. Il faut que votre organisme puisse comprendre qu’à partir d’une certaine heure, la journée est terminée et il faut se mettre en veille pour se reposer. Le rituel de coucher inclut le moment de se laver, de se brosser les dents, de mettre son pyjama et pourquoi pas de lire ou de regarder un film.

Se détendre avant de dormir

Après manger, l’heure est à la relaxation. Vous avez certainement été occupé toute la journée. Cette dernière a été épuisante. Vous avez pu rencontrer des soucis qui vous ont fait stresser. Une fois à la maison, il est bon de se vider la tête et de penser qu’à soi et à ses proches. Pour vous aider à vous détendre, vous pouvez opter pour une musique de fond apaisante, utiliser des bougies ou boire une tisane à base de camomille. Chaque humain est différent et a ses propres techniques pour se détendre. Évitez les activités stimulantes après 19 heures. Par exemple, vous pouvez certainement remettre à demain votre partie de jeu vidéo ou votre mail professionnel.
Plus vous allez vous coucher détendu, moins vous avez de chances de vous réveiller. La plupart des réveils nocturnes sont dus au stress accumulé et aux problèmes personnels de la journée précédente. Votre inconscient continue à travailler même la nuit.

Avoir une bonne hygiène de vie

L’hygiène de vie a un fort impact sur la qualité de votre sommeil et sur les chances de connaître des réveils nocturnes. Ainsi, il est recommandé de ne pas boire d’alcool lors du repas du soir. D’ailleurs, ce dernier doit être assez léger pour permettre à votre corps de digérer facilement et rapidement. Toutefois, il doit être suffisamment consistant pour que la faim ne puisse pas vous réveiller en pleine nuit. Évitez les écrans le soir. À partir de 16 heures, évitez les boissons comme le café ou les sodas qui peuvent vous exciter. De plus, pour fatiguer votre corps, vous avez besoin d’être actif pendant la journée. Pratiquez une activité physique régulière même si celle-ci ne se résume qu’à de la marche. Cependant, après 19 heures, il faut veiller à ne plus chercher à faire du sport. Cela va vous provoquer une montée d’adrénaline qui va retarder le coucher et vous réveiller la nuit.