Remettre sa vie sur rails : les avantages du Bullet Journal

Frank Bou-Hassira, Bullet Journal

L’une des tendances les plus populaires au cours des deux dernières années a été la tenue d’un « Bullet Journal ». Bien que certains y voient une façon étrange d’organiser sa vie, il y a de nombreux avantages à démarrer ce système. Il permet d’améliorer l’organisation, la vue globale, la réduction de la procrastination… Un expert en développement personnel nous en dit plus sur les bénéfices de tenir un bullet journal.

Qu’est-ce qu’un Bullet Journal

Frank Bou-Hassira, bénéfices du Bullet Journal

Les bénéfices d’un Bullet Journal

Le site officiel du Bullet Journal le décrit comme « un système organisationnel personnalisable et indulgent ». Il combine un planificateur, une liste de choses à faire, un journal, un carnet de croquis en un seul cahier. Beaucoup pensent que cela prend trop de temps, ou qu’on n’en tire aucun réel avantage. Frank Bou-Hassira, expert en développement personnel, nous démontre le contraire. En effet, il assure que 5 minutes de tenue d’un journal par jour peut réellement rendre une personne plus heureuse et plus productive. Beaucoup d’adeptes du Bullet Journal trouvent réellement que sa tenue permet de gérer son planning, d’améliorer son humeur, de se bouger, et de maintenir sa santé mentale. Voici quelques éléments pour mieux comprendre les bienfaits de ce type de journaux.

Le cerveau n’est pas un entrepôt

Il y a beaucoup de choses qu’il est important de sortir de son cerveau pour les mettre sur papier. Les rendez-vous à venir, les tâches à accomplir, les notes à retenir… Mais également les idées à moitié formées, sur lesquelles il faut travailler, etc. Si l’on n’écrit pas ces choses, elles seront poussées hors du cerveau car on a besoin d’un espace de traitement mental pour d’autres choses. Il y a une chance pour que l’on puisse s’accrocher à quelques pensées, mais la plupart du temps, l’énergie mentale est gaspillée.

On pense mieux sur papier

Non seulement écrire est bon pour la rétention à long terme, mais c’est aussi bénéfique pour résoudre un problème avec les capacités cognitives à court terme. En clair, on pense mieux sur papier. Si l’on tente de résoudre un problème ou de trouver des idées, il peut être très utile d’écrire. On est parfois plus à même de « voir » objectivement ses idées. Comme lorsqu’on les voit physiquement écrites sur papier.

Coucher des idées sur papier aide aussi à ne pas rejeter de bonnes idées qui n’avaient pas l’air bonnes au départ. Lorsqu’on les note, on est obligé de continuer à les considérer. Frank Bou-Hassira assure que cela peut mener à un moment d’Eurêka.

Tout est rassemblé en un seul endroit

Avec un journal, il n’y a pas des bouts de papier partout avec des bribes d’idées. On a un seul endroit propre et bien rangé, où tout est ordonné. Cela aide non seulement à trouver des choses, mais donne aussi un certain contexte à ses écrits. On peut alors retrouver des idées, des notes, et savoir ce qu’il se passait à l’époque. Cela forme une sorte de carte de l’évolution de notre pensée.

Si l’on feuillette les pages de son bullet journal, on peut voir sur quoi on travaillait, ce à quoi on pensait sur une certaine période de temps. Cela rappelle non seulement d’où l’on vient, mais aussi vers quels objectifs on se dirige.