Les implants de cheveux : une solution pour la calvitie

calvitie

La calvitie est l’un des maux dont souffrent des milliers de Français. Beaucoup de ceux qui sont chauves ont du mal à monter leur crâne dégarni de cheveux en public. Alors, elles optent pour les perruques afin de dissimuler le mal. Aujourd’hui même si beaucoup de personnes ont encore recours à cette alternative, il est possible de se faire repousser facilement des cheveux grâce à la greffe des cheveux.

Les techniques de microgreffes permettent d’implanter des cheveux sur la partie atteinte. L’intervention peut être réalisée avec la greffe capillaire ordinaire ou l’extraction folliculaire.

Que comprendre par la méthode FUE ?

Littéralement, FUE veut dire en anglais Follicular Unit Extraction. Elle consiste à extraire dans la zone folliculaire des unités capillaires et d’aller les réimplanter dans la zone chauve. Pour la réussite du microgreffe, les cheveux sont choisis à l’arrière du crâne, une zone où la densité capillaire est relativement grande. Seul un spécialiste est habileté à choisir la zone de prélèvement.

En effet, il se base sur la force, la longueur et la vigueur du cuir chevelu avant son prélèvement. Pour toutes ces raisons, ce type d’intervention doit être réalisé par des experts reconnus pour leur savoir-faire en la matière. Au cours d’une consultation avant l’intervention, le praticien analyse le patient pour repérer la meilleure zone de prélèvement de cheveux avant de convenir d’une date pour l’opération. Ainsi, l’implantation des cheveux peut alors être faite lors de l’intervention chirurgicale.

Après l’opération, des conseils sont donnés au patient par l’équipe de spécialistes pour garantir la survie des follicules. Cette technique est indolore, car ne nécessite pas l’utilisation de scalpels, de points de suture ou d’agrafes. L’avantage de cette méthode est que les unités folliculaires ont une bonne longévité et résiste très bien à l’action des hormones responsables de la chute des cheveux.

Que retenir de la méthode de la greffe capillaire classique ?

La méthode classique d’implant capillaire consiste tout simplement à prélever des cheveux dans la partie garnie pour aller les réimplanter dans la partie dégarnie du crâne. Elle est utilisée par les personnes qui sont atteintes d’une perte de cheveux très importante. Très souvent, la région occipitale est repérée à l’arrière de la tête.

Même si l’intervention est relativement moins coûteuse, elle a aussi des inconvénients. En effet, elle laisse généralement des traces à cause des points de suture et les agrafes utilisées pour refermer la partie où les cheveux ont été extraits. Il vous revient en fonction de l’évolution de votre mal de savoir choisir la meilleure méthode pour obtenir facilement des résultats probants. La calvitie peut facilement aujourd’hui être combattue par ces techniques de microgreffes. Elles permettent de garnir la zone chauve d’un beau chevelu sans faire remarquer qu’il s’agit d’une intervention. Vous pouvez obtenir davantage d’informations en consultant le site www.mini-greffe.fr.