La perte de poids saine est possible avec WW

Aujourd’hui, c’est un système commercial structuré qui est largement utilisé dans le monde entier, mais le régime Weight Watchers, conçu en 1963 à New York, a sa propre genèse et histoire. Il a été conçu par une ménagère américaine, Jean Nidetch, qui est ensuite devenue chef d’entreprise, sur la base de sa propre expérience empirique après avoir expérimenté diverses méthodes pour perdre du poids rapidement. Comme elle avait beaucoup de kilos à perdre, elle a dû faire face aux désagréments typiques des personnes au régime : faim chronique et frustration due à un régime satisfaisant, nervosité, manque de motivation et difficultés sociales qui en découlent.

Un programme de longue date

Pour ne pas avoir à supporter tout cela, Nidetch a commencé à se réunir chaque semaine avec des personnes partageant les mêmes idées et à mettre en place un groupe d’écoute et de soutien – appelé « Weight Watchers » – comme c’est le cas pour la guérison des dépendances graves. Après cette première étape, une équipe de médecins américains a été mise à contribution et a formulé un régime alimentaire basé sur les demandes de ceux qui essayaient de perdre du poids rapidement. Le résultat est un régime qui se veut abordable et non stressant, comme c’est le cas pour la plupart des régimes amincissants. Ce « club » d’amaigrissement s’est spécialisé et a connu un succès grandissant, affinant au fur et à mesure le suivi spécialisé et multidisciplinaire du poids.

Et aujourd’hui alors ?

Aujourd’hui, Weight Watchers est une marque leader dans le riche secteur mondial de la minceur. Selon U.S. News & World Report, en 2020, WW a été classé numéro un dans les classements des « meilleurs régimes commerciaux » et des « meilleurs régimes amaigrissants », et numéro trois dans les classements des « régimes amaigrissants les plus rapides » et des « régimes les plus faciles à suivre ».

Comment fonctionne ce programme ?

Le régime Weight Watchers vise à faire perdre du poids à long terme en maintenant un poids idéal, qui doit être atteint à un rythme assez rapide mais sans excès ni fausses promesses. Le plan prévoit le paiement de l’inscription à un groupe de soutien, selon une méthode fondamentalement standardisée et une gestion diététique – en ce sens, la différence avec le régime biotype est claire – pour laquelle un système d’évaluation mathématique des calories introduites, basé sur les PersonalPoints, a été développé.

Ce « score », qui sert d’indicateur et de limite à respecter, dépend de caractéristiques subjectives – âge, sexe, taille, activité physique, poids actuel, poids cible – et du déficit calorique visant à induire la perte de poids souhaitée.