L’huile de monoï : vertus et bienfaits

D’origine polynésienne, l’huile de monoï, qui signifie l’huile parfumée, est un produit très célèbre et très prisé. Fabriquée à partir d’une macération de deux éléments : la fleur de Tiaré cueillie au stade de boutons et de l’huile de Coprah qui est l’albumen séché de la noix de coco. Composée en grande partie d’acides gras végétaux, cette huile à multiples vertus s’utilise aussi bien sur les cheveux que sur la peau.

L’huile de monoï utilisée sur la peau

Elle peut s’utiliser sur la peau tous les jours pour prévenir la déshydratation et apporter une douceur à la peau. Elle peut également être utilisée pour la peau sèche et abimée. Il faut également comprendre que l’huile de monoï ne s’utilise pas comme protection solaire, contrairement aux idées reçues, elle ne fait qu’hydrater la peau et non la protégée. Il ne faut donc pas utiliser l’huile de monoï  comme huile de bronzage au risque de brûler la peau et voir apparaitre de grosses tâches rouges sur la peau accompagnées de picotements. Pourtant après une longue exposition au soleil, l’huile de monoï aide la peau à se régénérer pour retrouver une peau douce sans oublier qu’elle sent divinement bon. Pareil pour le visage, cette richesse de la Polynésie va hydrater et apaiser la peau.

L’huile de monoï pour une chevelure radieuse

Si vous avez des cheveux ternes, sans vie et difficile à coiffer, cette huile est faite pour vous. L’huile de monoï en application sur les cheveux, va les rendre brillants et faciles à coiffer, car elle a une propriété lissante également. Elle embellit l’aspect général des  cheveux rebelles et abimés grâce à ses actions direct sur la fibre capillaire. Il peut s’utiliser comme sérum chaque jour pour les cheveux aux pointes fourchues, après l’exposition des cheveux au sel et chlore de la piscine. Une bonne dose d’huile de monoï dans votre masque hebdomadaire va les raviver et les hydrater tout au long de la semaine.

Méfiez-vous des contrefaçons d’huile de monoï

Depuis ces dernières décennies durant lesquelles l’huile de monoï fait carton plein dans les produits cosmétiques, plusieurs entreprises affirment utiliser la recette originale tahitienne. De ce fait, une plateforme de protection contre les imitations a été mise en place, car on peut voir aujourd’hui dans les rayons cosmétiques des produits qui affirment utiliser cette recette. Or, ce n’est rien de plus que du marketing, car la plupart de ces produits ne présentent qu’une dose très faible, voire même inexistante d’huile de monoï, et utilise d’autres huiles moins chères pour compenser le reste. Et il en va de même pour les produits qui soi-disant sont parfumés au monoï, mais qui en réalité utilisent du parfum synthétique qui peut provoquer de fortes démangeaisons pour notre peau. Les produits qui sont réellement faits à partir de la recette traditionnelle se doit alors d’utiliser les mêmes matières premières que la tahitienne ainsi que de les mentionner la composition sur la bouteille du produit.