Médecine vétérinaire : quels sont les avantages de la phytothérapie ?

La nature est une source intéressante de produits vertueux bons pour la santé des êtres vivants, humains et animaux. Il y a des pratiques thérapeutiques qui proposent des bénéfices dignes d’intérêt pour la médecine vétérinaire. Parmi les plus populaires, il y a la phytothérapie ou la thérapie par les plantes.

 Le principe de la phytothérapie vétérinaire

La phytothérapie est une pratique thérapeutique qui use des principes actifs des plantes pour apporter les soins adaptés dans le cadre d’un traitement médical. Elle appartient à la catégorie des médecines alternatives. Ce sont des pratiques qui ne reposent pas sur les bases de la médecine, dite conventionnelle. L’efficacité de la médecine alternative ou encore « non conventionnelle » n’est pas totalement prouvée.

Cependant, son utilisation est de plus en plus privilégiée. La phytothérapie vétérinaire suppose le traitement thérapeutique des animaux à travers les plantes. Cette méthode de soins est généralement dédiée à toutes les espèces, même celles des NAC ou Nouveaux Animaux de Compagnie. Il n’est actuellement pas rare de trouver des remèdes de phytothérapie dans les pharmacies vétérinaires. Une place est effectivement accordée à la médecine complémentaire dans les pharmacies vétérinaires modernes.

L’avantage d’une telle pratique sur les animaux de compagnies

Les animaux domestiques sont de véritables compagnons de vie. Ils méritent amplement que l’on s’occupe d’eux comme il se doit. S’ils se sentent mal ou qu’ils sont indisposés, le mieux est de ne pas hésiter à les emmener consulter un spécialiste de la santé animale. Le vétérinaire est le mieux placé pour faire un diagnostic correct et proposer le traitement adapté. Des solutions de phytothérapie peuvent tout à fait être proposées pour soulager les symptômes de l’animal. Dans le cas des chiens et des chats, il est à constater des résultats intéressants par rapport à l’usage de ce type de traitement. Elles offrent entre autres la possibilité de désencombrer l’estomac.

La phytothérapie représente une réponse appropriée aux besoins des animaux de compagnie. Faire le choix de soigner par les plantes c’est prendre soin de ce que l’on nomme le terrain constitutif de l’animal. En d’autres termes, avec cette pratique thérapeutique, le patient bénéficie d’un soulagement des symptômes et aussi d’un rééquilibrage des organes atteints par l’affection. Le traitement par les plantes est qualifié de traitement de fond, et se déroule sur une période plus ou moins large. Enfin, il est également à noter que les animaux de la ferme ou d’élevage peuvent également tirer profit de la pratique de la phytothérapie vétérinaire. Cette dernière n’est pas réservée aux animaux domestiques.

Quelques exemples de plantes vertueuses sur le plan vétérinaire

Les plantes qui peuvent être utilisées dans le cadre d’un traitement phytothérapeutique vétérinaire sont nombreuses. Le choix des remèdes pour soulager les patients est assez large. Sur la liste des plantes reconnues pour leurs vertus dans le domaine de la médecine alternative vétérinaire il y a :

  • la Reine des prés: elle est réputée pour être antibactérienne, diurétique, anti-inflammatoire, mais aussi analgésique, astringente et immunomodulatrice.
  • L’Ortie: c’est une plante tonique, hémostatique, anti-inflammatoire, antalgique, dépurative, antiallergique et reminéralisante.
  • Le Fenouil: le Fenouil est utilisé pour ses propriétés de stimulant digestif, antispasmodique, et cholérétique.
  • Le Romarin: il est à privilégier pour ses propriétés cholagogue, cholérétique, mucolytique, régénération hépatique, cicatrisante ainsi qu’expectorante et antioxydante.
  • Le Cassis: le Cassis est utilisé en phytothérapie vétérinaire pour ses vertus antidiarrhéique, anti-inflammatoire, antioxydante et antalgique.

Ce n’est qu’un aperçu des plantes qui sont appréciées pour leurs propriétés en matière de phytothérapie vétérinaire.