Quel est l’essentiel à savoir sur l’eczéma ?

eczema

L’eczéma est une dermatose prurigineuse qui se caractérise par une inflammation non contagieuse de la peau. Elle se matérialise par des rougeurs, de fines vésicules, des squames et des démangeaisons. Qui sont les personnes les plus susceptibles de contracter l’eczéma et quels sont les facteurs de risque ? Comment prévenir l’eczéma ? Éléments de réponse !

Les personnes à risque

Les personnes les plus touchées par cette affection sont celles qui :

  • vivent dans un climat sec ou dans une zone urbaine ;
  • sont parentes à un proche ou qui souffrent elles-mêmes d’allergies (allergies alimentaires, certaines urticaires, asthme allergie) ;
  • en héritent (cas de l’eczéma séborrhéique).

Par ailleurs, même si elle possède une forte composante génétique, de nombreux facteurs peuvent concourir à l’aggraver. Cependant, comme l’eczéma de la main, expliqué sur https://eczema-atopique.com/eczema-main, aucune des variantes de cette maladie n’est contagieuse.

Les facteurs susceptibles d’aggraver l’eczéma

En la matière, les facteurs de risque sont très variables d’un individu à un autre. Cependant, certains sont plus récurrents. Il s’agit notamment :

  • des irritations provoquées à la suite d’un contact avec la peau (parfums, savons, cosmétiques, sable, fumée de cigarette) ;
  • de la chaleur humide ;
  • des allergènes contenus dans les aliments, sur les animaux, les plantes ou dans l’air ;
  • des infections de la peau.

Certains facteurs émotionnels aggravent aussi l’eczéma. Ce sont entre autres le stress, l’anxiété et les conflits relationnels.

La prévention de l’eczéma

Sur la question de comment prévenir l’eczéma, il n’existe encore aucun consensus médical à l’heure actuelle qui aborde le sujet. Cependant, quelques mesures peuvent être prises afin d’atténuer les crises d’eczéma.

N° 1 : Supprimer les allergènes alimentaires

Plusieurs aliments consommés au quotidien sont porteurs d’allergènes, et il est difficile de s’en apercevoir. C’est pour cette raison que consulter un nutritionniste vous permettrait de savoir exactement quoi éviter et comment remplacer cela convenablement dans votre alimentation. Bien que ce ne soit pas exhaustif, les aliments tels que les arachides, le blanc d’œuf, le blé, le chocolat, le lait (de vache, chèvre et jument), les poissons, les crustacés sont reconnus pour être de potentiels porteurs d’allergènes.

N° 2 : Réduire le stress

Le stress n’est pas un symptôme d’eczéma, mais il favorise sa croissance. Du coup, toute technique qui vous permettra de réduire d’une manière ou d’une autre le stress est à utiliser. Il est par exemple recommandé une pratique régulière de la méditation ou même d’une activité sportive quelconque.