Les règles d’or en psychologie pour éviter les conflits conjugaux

Etablie sur la durée, la vie conjugale fait peur. Elle cause souvent des déceptions, voire un désamour de celui ou de celle qu’on a chéri depuis des années. Pourtant, c’est une belle épreuve que la vie apprend à surmonter, malgré les tempêtes. Certains couples passent de l’état « jetables » à « recyclables » après avoir percé l’ingrédient clé pour s’aimer infiniment. En connaissant ses failles et en acceptant d’avancer, on peut se redonner une chance de raviver la flamme. Voici les règles d’or pour faire face aux problèmes conjugaux.

Résoudre les problèmes conjugaux récurrents

Un couple peut rencontrer des crises, mais cela n’est pas une raison de ne plus y croire. Dans une vie conjugale, le plus difficile est de jouer à la fois les rôles de parents et d’amants. Beaucoup de facteurs peuvent ternir une relation, mais certains d’entre eux affectent la majorité des conjoints. Le manque de rapports sexuels, la mauvaise communication et l’habitude en font partie. Sachez toutefois qu’il existe des solutions pour les déjouer. Pour plus d’informations, découvrez comment gérer ses conflits conjugaux avec un expert sur psychonet.fr.

1. Restaurer sa vie sexuelle

La privation sexuelle a une conséquence malsaine sur la relation conjugale. Elle justifie les infidélités du mari qui trouve le réconfort dans les bras d’une amante. Elle explicite aussi les frustrations d’une épouse qui se sente délaissée ou peu attirante. Inconsciemment, l’un et l’autre se punissent sans vraiment le vouloir. Pourtant, les rapports intimes font partie des bases essentielles pour rendre un couple heureux. La solution est de verbaliser tous ces gênes, il faut en parler avec son conjoint. Les problèmes sexuels admet à la fois des causes physiques et psychiques. L’autre ne pourrait pas deviner vos troubles si vous ne lui mettez pas au courant. Si l’abstinence sexuelle a déjà duré des mois, il faut en parler à un psy spécialiste à la thérapie de couple.

2. Maintenir la communication

Sans une bonne communication, il est difficile d’instaurer une relation harmonieuse. Les malentendus, les préjugés, les divergences d’opinions peuvent créer des disputes. Pourtant, ceux qui savent s’écouter s’en sortent plus facilement. En effet, on se rend compte que l’origine d’un problème relationnel est une communication bancale. Certains imposent leurs idées, d’autres se réfugient dans le silence avant de s’exploser comme une bombe à retardement. Il faut donc maintenir le dialogue de façon permanente et avec bienveillance. Soyez surtout réceptif aux attentes de votre conjoint(e) au-delà de ses propos. De cette manière, vous vous ouvrez l’un vers l’autre et créerez instinctivement une relation de complicité. La communication s’apprend. Il est parfois incontournable de se faire coacher lorsque le dialogue ne passe pas.

3. Fuyez la routine

Après le mariage et l’arrivée des enfants, l’habitude s’installe. On a appris les défauts et les qualités de son conjoint, si bien qu’il n’impressionne plus. Pourtant cet effet de « surprise » est l’étincelle qui manque pour créer de l’attraction. Sachez qu’un anneau et un contrat de mariage peuvent s’envoler si le lien fort qui vous a uni se dissipe avec le temps. Ne prenez jamais l’autre pour acquis. En considérant que vous êtes toujours dans la phase de séduction, vous pourrez raviver la flamme. Ne sous-estimez pas ses moments magiques faits de petites attentions. En effet, ils peuvent momentanément apaiser les tensions, voire résoudre les conflits dans le couple. Après, un baiser, de petites caresses et des mots doux ne coûtent rien.