Tout savoir sur le blanchiment dentaire

Vous rêvez d’avoir un sourire aussi beau que les stars de la télé ? La couleur de vos dents vire au jaune et ça vous complexe ? Le blanchiment dentaire est sans doute la solution pour corriger la détérioration de la couleur naturelle. Voici un point sur les différentes techniques de blanchiment, en cabinet ou à faire chez vous.

Pourquoi le recours au blanchiment ?

Elément incontournable de la communication, le sourire est la première expression que l’on remarque chez quelqu’un. Un joli sourire est un élément de séduction et un atout social, qui passe incontestablement par de belles dents.

Pour sublimer le sourire, les dentistes proposent des solutions ciblées de blanchiment des dents colorées ou foncées. Les causes de la coloration des dents sont multiples, c’est pour cette raison que le dentiste établit un bilan bucco-dentaire, avant d’attaquer le blanchiment.

La teinte des dents peut jaunir ou noircir au fil du temps, à cause de plusieurs facteurs. Avec l’âge, les dents ont tendance à avoir une couleur grisâtre, jaunâtre, voire brune. De même, elles peuvent devenir plus sombres à cause de la consommation de certains aliments et boissons, comme le thé, le café ou le tabac. Une autre cause fréquente de la coloration des dents, est la prise de certains médicaments ou la consommation de fluor à grande dose.

Pour retrouver un sourire éclatant, le blanchiment dentaire est un procédé effectué de préférence par un professionnel, en cabinet. Après l’établissement d’un bilan bucco-dentaire, le dentiste propose la meilleure solution pour arriver au résultat escompté.

Comment se déroule le blanchiment dentaire ?

Le procédé consiste à appliquer sur les dents un gel à base de peroxyde d’hydrogène, et à l’activer par une lampe UV ou un laser. Il s’agit en fait de la formule chimique de l’eau oxygénée, qui est utilisée pour les éclaircissements.

Il faut prévoir une à deux séances, où le dentiste commence par appliquer un gel protecteur sur la gencive pour ne pas l’irriter. Ensuite il dépose le produit éclaircissant sur l’émail des dents et l’active à l’aide d’une lampe. Le peroxyde d’hydrogène permet de corriger le jaunissement dentaire du au dépôt des divers pigments d’aliments.

Cet élément est présent en très faible dose dans les gels éclaircissants utilisés par les professionnels, afin de préserver l’émail. C’est pour cette raison que le protocole peut durer longtemps, et que le praticien peut avoir recours à une gouttière qui doit être portée par le patient.

Muni de la gouttière et de seringues contenant le produit éclaircissant, le patient place lui-même le dispositif sur ses dents et le garde toute la nuit. Le processus de blanchiment peut durer entre 15 jours et un mois, selon le degré de coloration des dents.

Le peroxyde d’hydrogène agit en oxydant les molécules foncées de la dentine pour les éclaircir. Le patient peut ressentir quelques douleurs parfaitement anodines, dues à une hypersensibilité dentaire. Ces gênes peuvent être atténuées en utilisant un dentifrice ou un gel fluoré.

Le traitement est généralement très efficace, et le résultat est surtout visible quand les dents sont très colorées au départ. Pour les dents teintées de gris, à la suite de la prise de fortes doses d’antibiotiques, il est possible que le traitement ne procure par le résultat voulu.

Une fois le blanchiment effectué, l’effet dure jusqu’à deux ans, voire un peu plus, et il est possible de faire un entretien régulier. Un blanchiment peut coûter entre 400 et 700 euros, et l’entretien c’est à peu près 100 euros tous les deux ans. Il est partiellement remboursé par certaines mutuelles.

Attention cependant, il est important de garder en tête que le peroxyde d’hydrogène n’est pas un médicament mais un produit cosmétique.

Les bars à sourire

Si vous ne désirez pas passer par un dentiste, il existe des produits de blanchiment en vente libre. La technique d’éclaircissement est la même que chez un professionnel, mais la concentration en peroxyde d’hydrogène est extrêmement faible. Ces produits dosés à moins de 0,1% présentent très peu d’efficacité, en plus d’un risque d’infiltration dans les dents cariées.

Le blanchiment dentaire en cabinet est plus recommandé qu’avec les bars à sourire, car seul un professionnel peut vous offrir un traitement adapté à votre cas.

Une solution esthétique : les facettes

Il peut arriver que le blanchiment soit insuffisant, ou que les dents n’aient pas une couleur uniforme ou alors que certaines dents soient grises. Dan ces cas, le dentiste peut conseiller le recours aux facettes, des coquilles qui recouvrent les dents. C’est une solution de camouflage qui donne une impression d’uniformité pour toutes les dents. Après deux ou trois rendez-vous, où le dentiste prend les empreintes des dents, des facettes en céramique sont fixées.

L’inconvénient de cette méthode est incontestablement son prix, entre 600 et 100 euros l’unité, partiellement remboursés par certaines mutuelles.

Des aliments qui blanchissent les dents ?

Pour un sourire digne des stars de magazines et de télévision, commencez par des produits que vous avez sous la main. En effet, certains aliments ont des bienfaits aussi bien sur la santé que sur la dentition.

Il suffit donc d’intégrer quelques ingrédients naturels dans votre alimentation quotidienne pour avoir des dents étincelantes.

Trempez des légumes crus dans un yaourt, et régalez-vous, tout en stimulant la blancheur de vos dents ! Les produits laitiers contribuent à l’élimination des taches sur la surface des dents. Les légumes crus sont riches en eau et aident au nettoyage de la bouche.

Sinon, les fruits sont aussi excellents pour la santé bucco-dentaire. Certains fruits sont riches en acide malique, comme les bananes, les fraises, les nectarines ou les pommes. Les fraises sont même présentes dans plusieurs dentifrices blanchissants, associées à du bicarbonate. L’ananas contribue également à la réduction de tâches sur les dents, grâce à une enzyme particulièrement perturbatrice.

D’autre part, la texture abrasive des noix et des graines de tournesol permet d’éliminer les tâches, de nettoyer et d’exfolier les dents. Alors préparez-vous des petits en cas, et profitez-en pour blanchir votre dentition.

Enfin, sachez que les oignons favorisent la blancheur, la brillance et la propreté des dents. Ceci est réalisé grâce à des éléments soufrés qui permettent d’éviter la formation de plaque.

Des recettes de grand-mère pour le blanchiment

Même sans avoir recours à un dentiste, il est possible d’obtenir un résultat assez efficace en usant de recettes simples.

Quand vous consommez des fruits durs ou des légumes crus, qui doivent être mastiqués, vous effectuez sans le savoir un brossage de dents naturel. En fait ce processus stimule la sécrétion de salive et évite les attaques acides. Sinon une goutte d’huile essentielle de citron, ajoutée à votre dentifrice et un brossage de 3 minutes donne de très bons résultats.

La peau blanche des oranges est aussi connue pour ses propriétés blanchissantes, il suffit de se frotter les dents avec pour aider à faire disparaître les tâches.

Enfin, l’acide oxalique contenu dans plusieurs aliments comme les épinards, le chou-fleur ou le brocoli, permet de protéger l’émail en formant une couche par-dessus.

En revanche, certains produits que nous consommons quotidiennement sont connus pour être fortement colorants. Ainsi, il faut penser à se brosser les dents après avoir pris du café, du vin ou des fruits rouges, des myrtilles, de la betterave…