Tout savoir sur les IST et MST, des maladies infectieuses

Lorsque l’on pense « maladies infectieuses », on pense au rhume, aux maladies telles que le paludisme, qu’on attrape en voyage… On ne pense pas aux maladies et infections sexuellement transmissibles. Et pourtant ! Si les IST et MST peuvent être traitées très facilement, certains cas peuvent s’avérer plus graves.

Les MST et IST : qu’est-ce que c’est

IST et MST, maladies infectieuses

Les MST et IST

Les MST ou maladies sexuellement transmissibles sont des maladies infectieuses qui se transmettent au cours des rapports sexuels. Elles sont dues à la transmission des germes pathogènes d’un partenaire infecté à un autre lors d’un rapport sexuel (anal, vaginal, oral). Ces organismes pathogènes peuvent être aussi transmis de la mère à l’enfant au cours de l’allaitement dans le cas de certaines maladies comme le VIH, l’hépatite B, la gonorrhée, la syphilis ou la chlamydiose. Autrefois désignées maladies vénériennes, elles sont désormais appelées infections sexuelles transmissibles (IST). Le terme IST incite au dépistage des maladies sexuellement transmissibles selon les organismes sanitaires. Il n’y a donc pas de différence notable entre les deux termes MST et IST.

Les germes responsables des IST ou MST

Les infections sexuellement transmissibles (IST) ou MST peuvent être des bactéries, des virus et des parasites. Les bactéries telles que les gonocoques, les tréponèmes et les Chlamydia trachomatis sont les principaux organismes responsables des IST. De même, les virus tels que celui du sida (VIH), de l’hépatite B, de l’herpès et le virus papillomavirus sont responsables MST. D’autres parasites comme Trichomonas vaginalis sont à l’origine des maladies sexuellement transmissibles.

Les principales Maladies Sexuellement Transmissibles

Les MST sont présentes dans tous les pays du monde et sont détectées chez la plupart des jeunes adultes. Les principales maladies sont :

  • la trichomonase qui est causée par le parasite Trichomonas vaginalis se caractérise par des pertes vaginales, les brûlures et démangeaisons;
  • la syphilis est une maladie infectieuse causée par le Trepano Pallidum et se caractérise par un chancre et d’autres symptômes;
  • la gonorrhée est due à l’agent bactériologique Neisseria gonorrhoeae et se manifeste par une chaude pisse;
  • la chlamydiose qui est très présente dans les pays occidentaux est causée par la bactérie Chlamydia trachomatis;
  • l’herpès génital est une infection due au virus Herpes simplex et se caractérise par des lésions de l’organe génital;
  • l’hépatite B est aussi une maladie sexuellement transmissible qui touche le foie;
  • le papillomavirus humain est un virus responsable des condylomes, des lésions génitales et qui peut favoriser entraîner le cancer du col utérin;
  • le syndrome d’immodéficience acquise plus connu sous le nom de SIDA est causé par le virus VIH et est très récurrent en Afrique Subsaharienne.

Moyens de prévention des IST

Il est possible de se protéger contre les MST ou de les prévenir. Cela passe par une limitation du risque d’infection. Il existe deux principaux moyens de prévention des MST :

  • la protection avant les rapports sexuels qui consiste à utiliser des préservatifs;
  • la vaccination contre les infections comme le papillomavirus humain et l’hépatite B.

Il est recommandé de passer régulièrement les tests de dépistage pour identifier une éventuelle contamination et recourir au traitement adéquat.

Le traitement des MST

Les MST peuvent être mortelles et il est indispensable de les prévenir ou de les guérir. Certaines IST sont incurables comme le SIDA mais leur développement peut être atténué. Cela nécessite une prise en charge médicale et un dépistage à l’étape précoce. Le traitement médical des IST comme la syphilis, la gonorrhée, la chlamydiose ou la trichonomase est possible. Les maladies sexuellement transmissibles incurables font l’objet de nombreuses recherches scientifiques.

Le dépistage des IST ou MST

Il est recommandé de recourir au test de dépistage en cas de doute ou avant un rapport sexuel risqué. En effet, il est possible d’être porteur sain des IST sans le savoir. Pour éviter la complication de l’infection, un test de dépistage au sein des centres de santé est la meilleure solution. Vous avez la possibilité de vous orienter vers les CeGIDD ou encore vers les centres de planification et d’éducation familiale. Les professionnels de la santé comme les médecins généralistes, les sages-femmes ou encore les gynécologues peuvent vous aider à faire le test de dépistage.