Techniques pour contrer l’éjaculation précoce

Au sein d’un couple, il existe plusieurs moyens de tenir la flamme allumée. À part la communication, l’une des bases est le rapport sexuel. Ce moment intime entre les deux partenaires doit assouvir le désir des deux. Face à cela, il est important de résoudre les problèmes d’éjaculation précoce.

Les principales causes d’une éjaculation précoce

Avant de pouvoir résoudre un problème, il faut en premier lieu découvrir son origine. Lors d’un rapport sexuel, il existe différents stades à suivre pour viser le plaisir optimal. Même si pour certaines personnes, ce n’est pas le but. D’ailleurs, aucune de ces étapes n’est indispensable, mais elles sont plutôt essentielles pour vraiment apprécier ce moment. Afin que chacun des partenaires puisse bien se mettre dans l’ambiance, il est conseillé de ne pas zapper la phase de l’excitation sexuelle avant de se mettre à l’activité. Bien que la spontanéité pimente également les rapports sexuels, se donner le temps pour des préliminaires est toujours mieux.

Pour vraiment titiller l’envie de son partenaire, on peut jouer sur les tenues. Certains mêmes préfèrent tout de suite se mettre en tenue d’Adam. Selon l’ambiance, il arrive qu’un homme éjacule sans même qu’il n’y ait pas eu pénétration. Dans certains cas, l’éjaculation précoce se manifeste seulement une minute voire même quelques secondes après la pénétration. La raison à cela peut être génétique. Chez certaines victimes, en effet, le frein du prépuce est trop court. On rencontre aussi des hommes qui ont des problèmes de santé comme le phimosis ou la prostatite. L’un des facteurs de ce trouble est également d’ordre émotionnel. Lorsqu’on a peur de s’engager, cela influe jusqu’à l’éjaculation. C’est également plus fréquent quand le couple passe par une crise ou est au bord de la rupture. En savoir plus sur www.erection.fr.

Comment gérer son éjaculation et avec quelle technique ?

Pour la gent masculine, apprendre à contrôler l’éjaculation est devenu nécessaire face à la pression de la société. Pour ce faire, il faut réduire la vitesse et le rythme des rapports et y aller doucement. Effectuer des masturbations et d’autres exercices est aussi une bonne technique pour apprendre à contrôler l’éjaculation. La solution la plus simple est cependant de consulter un sexologue. On va ainsi régler les dysfonctions avec les traitements adaptés. Il y en a également qui pratique la respiration sexo-corporelle. Cela consiste à faire des exercices de respiration avec le ventre. Une fois la respiration maîtrisée, l’homme apprend à bouger le bassin avec ses fesses. On retrouve aussi le Stop and go qui consiste seulement à se retirer un instant lorsque l’homme se sent excité. Pour ce qui est du squeezing, la femme intervient en appuyant sur le frein afin d’étrangler le gland.

Pour s’en défaire, l’homme doit se réapproprier son corps et le contrôler. Cela dit, éliminer la peur, retrouver la confiance en soi, se détendre est aussi la clé. Il est aussi crucial de savoir écouter les désirs de son partenaire afin d’éviter le défaut de contrôle ou d’excitation. Effectivement, il s’agit de se donner du plaisir. L’homme doit donc s’intéresser davantage aux gestes à faire pour emmener la femme vers la volupté. Sinon, on peut également se faire aider par des professionnels. Il suffit de consulter un hypnotiseur. Pour faire durer le plaisir, rien de mieux que les solutions naturelles.